LENGA  E  NATURA  NÒSTRAS

 

Accueil
cursus et activités
publications
articles et contributions
articles de botanique
sentiers botaniques
linguistique
Lexiques thématiques
contes et nouvelles
conférences-sorties
animations scolaires
chroniques
sujets de colère
expositions photos
galerie de photos
auteurs invités
Liens

 

DES ARBRES ET DES HOMMES

Edisud 1997

(épuisé)

 

 

Pourquoi le cèdre est-il systématiquement associé aux plus prestigieuses propriétés - et le micocoulier aux modestes chapelles romanes ? Pourquoi le figuier et le cyprès ont-ils tant inspiré les écrivains de langue d’oc, quand le platane ou le marronnier les ont laissés indifférents ? Pourquoi des espèces remarquablement adaptées au climat méditerranéen tombent-elles peu à peu dans l’oubli – et pourquoi cet engouement effréné pour le palmier ?

C’est que les arbres n’ont jamais été plantés tout à fait par hasard.

Certains, par leur forme, leur feuillage ou leur odeur – par leur histoire et leur charge symbolique aussi – parlent aux humains plus que d’autres : les arbres sont porteurs d’une sociologie qu’il est passionnant de décrypter.

La vocation de ce livre est donc d’initier à cette étonnante « lecture » des arbres utilisés dans le Midi près des architectures traditionnelles (maisons de village, maisons bourgeoises, masets, cabanons, portails, tombes). Leurs noms, leur évocation dans la littérature occitane (Rouquette, Aubanel, Lafont, d’Arbaud, Dezeuze, etc.), leur place dans le discours ou dans les dictons populaires apportent un éclairage inédit sur les paysages méditerranéens. Héritiers d’une culture ancienne ou témoins du rang social des propriétaires, aimables fournisseurs d’ombre ou orgueilleux étendards municipaux, les arbres ont beaucoup à nous apprendre …sur les hommes.

Dis-moi ce que tu plantes et je te dirai qui tu es.

 

Sommaire

Les marqueurs sociaux

le cèdre

le palmier

(le magnolia, le bambou)

Les marqueurs d'usage

le platane

le marronnier

le tilleul

les mûriers

le mûrier blanc

le mûrier de Chine

l'orme

l'acacia, le sophora

l’ ailanthe, l’albizzia, l’arbre de Judée, le févier

Les marqueurs culturels sacrés

le cyprès

le micocoulier

le laurier d'Apollon

l'olivier

Les nourriciers de proximité et marqueurs de convivialité

le figuier

l'amandier

le jujubier

(le néflier du Japon, le grenadier)

la treille

Les marqueurs de charme

la glycine

le rosier Banks .

la vigne vierge

la renouée

la bignone

La haie minéralisée des zones pavillonnaires

 

Accueil | cursus et activités | publications | articles et contributions | articles de botanique | sentiers botaniques | linguistique | Lexiques thématiques | contes et nouvelles | conférences-sorties | animations scolaires | chroniques | sujets de colère | expositions photos | galerie de photos | auteurs invités | Liens

 Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique à bernard.ubaud@wanadoo.fr
Dernière mise à jour le : 09 août 2016.