LENGA  E  NATURA  NÒSTRAS

 

Accueil
cursus et activités
publications
articles et contributions
articles de botanique
sentiers botaniques
linguistique
Lexiques thématiques
contes et nouvelles
conférences-sorties
animations scolaires
chroniques
sujets de colère
expositions photos
galerie de photos
auteurs invités
Liens

 

Sentier ethnobotanique du parc de Coulondres

 

Le parc est situé à Saint-Gély-du-Fesc (34, commune à 15 kms au nord de Montpellier)

 

Le panneau d’accueil est entièrement bilingue français-occitan. Le sentier fait 800 mètres et comporte une cinquantaine de panneaux.

                  Inauguration du sentier (mai 2003)  ===>>

 

Le parc est fléché dans le centre du village (il est situé sur les hauteurs droites en venant de Montpellier), l’accès est libre. Il est ouvert les mardis, mercredis, jeudis, samedis, dimanches et jours de fête de 9 h à  17 h, du 1er novembre au 31 mars ; de 9 h à 18 h 30, du 1er avril au 30 septembre.

Mais il est fermé environ deux mois par an, pour cause de reproduction des animaux  (chèvres, cerfs et daims, qui constituent un plaisir de plus pour les visiteurs), approximativement du 15 mai au 20 juin, et du 1er au 30 octobre, correspondant aux périodes de rut.

 

___________________________________________

Exemples de panneaux explicatifs sur le parcours.

__________________________________________________

Chêne vert, Yeuse

Quercus ilex (Fagacées)

Euse, Eusina

Feuilles entières ou dentées, vert foncé sur le dessus, grises dessous, cupule (chapeau) du gland grise.

Excellent bois de chauffe, voire le meilleur, et utilisé pour le charronage, les manches d’outils.

Écorce (rusca) récoltée par les écorceurs (ruscaires), et réduite en poudre (tan) pour tanner les cuirs.

Glandée (eusina) donnée aux porcs (qui donne la meilleure des charcuteries).

A donné les noms de familles Dezeuze, Deleuze, et les noms de lieux L’Euset, L’Eusière, Eusède

__________________________________________________

Chêne à kermès, Kermès

Quercus coccifera (Fagacées)

Avaus, Garrolha

Feuilles piquantes, vert clair et luisantes sur les deux faces, gros glands à cupule (chapeau) hérissée.

Écorce la plus riche en tanin, récoltée par les garrolhaires, et réduite en poudre (tan) pour tanner les cuirs. Fagots pour alimenter les fours.

Abritait une cochenille, le kermès, dont on récoltait les galles (vermet), qui a donné jusqu’au XIXème siècle un colorant rouge très apprécié (célèbres draps rouges de Montpellier).

__________________________________________________

Grande Euphorbe

Euphorbia characias (Euphorbiacées)

Lanjoscla, Lachuscla

Lait (lach en occitan, d’où le nom de lachuscla) irritant dans les tiges, utilisé contre les verrues (mais peut provoquer des allergies, notamment chez les varappeurs) et pour engourdir le poisson (enchusclar lo peis) dans les trous d’eau.

Abrite la chenille très colorée du papillon sphinx de l’euphorbe, qui se nourrit de ses feuilles.

 

Exemple de panneau

   

Accueil | cursus et activités | publications | articles et contributions | articles de botanique | sentiers botaniques | linguistique | Lexiques thématiques | contes et nouvelles | conférences-sorties | animations scolaires | chroniques | sujets de colère | expositions photos | galerie de photos | auteurs invités | Liens

 Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique à bernard.ubaud@wanadoo.fr
Dernière mise à jour le : 09 août 2016.